tag crowdfunding

Pourquoi investir dans les startups et PME via le crowdfunding ?

  • 1 – Participez à une aventure humaine aux côtés des entrepreneurs. Investir dans une startup ou PME en croissance ne se résume pas à l’achat d’actions. Vous suivez l’entreprise durant sa croissance et contribuez directement à son développement.
  • 2 – Partagez votre expérience et votre expertise. En amont et en aval de votre prise de participations dans la startup ou PME, vous échangez avec les entrepreneurs. Vous pouvez, si vous le souhaitez, leur apporter votre expertise et une aide ponctuelle. Vous avez la possibilité d’être impliqué à titre consultatif dans l’entreprise et vous suivez de très près son développement. Sachez que vos conseils ont une grande valeur ajoutée pour l’entreprise.
  • 3- Investissez dans les PME et l’économie réelle. Ici pas de produits financiers complexes, vous investissez dans des startups ou des PME qui créent des emplois et contribuent à la croissance économique.
  • 4- Participez directement à la création d’emplois et contribuez à la croissance. A ce titre, saviez- vous que la France compte 3,2 millions de PME, soit 99,9% des entreprises ? Ces dernières réalisent « 38% du chiffre d’affaires, 49% de la valeur ajoutée et 43% de l’investissement ». (source : Ministère de l’Economie- 2010).
  • 5- Diversifiez vos investissements.  Les actions cotées, le livret A, les assurances vies, l’immobilier, etc… vous croyez avoir fait le tour des supports d’investissements ? Vous pouvez désormais investir collectivement dans de jeunes sociétés dont les performances, de par leur forte croissance, ne sont pas corrélées aux cycles économiques.
  • 6- Choisissez vos entreprises. Contrairement aux fonds communs de placement, c’est vous qui décidez dans quelles entreprises vous souhaitez investir. Pour faire ce choix, Particeep met à votre disposition des outils pour évaluer le risque et le potentiels des start-ups (notamment avec le Crowdpaper©).
  • 7- Suivez la croissance de vos startups. Durant plusieurs années vous pouvez suivre l’évolution de vos entreprises sur un espace dédié regroupant les actualités et les objectifs confidentiels de l’entreprise.
  • 8- Investissez avec de faibles tickets d’entrée. Selon les projets, les sommes minimum à engager pour prendre des participations sont relativement faibles (1000 à 3000 euros en moyenne).
  • 10- Trouvez la future pépite… Si les risques de faillite des entreprises en amorçage ou « early-stage » sont importants, le potentiel de plus-value l’est tout autant.

Vous désirez être tenu(e) au courant des dernières publications de Particeep ?

Laissez-nous votre email et nous vous contacterons dès qu'une actualité sera postée