Conseils aux entrepreneurs pour lancer une startup

 

1- Se poser les bonnes questions

Nous en parlions précédemment, il faut se poser les bonnes questions avant de monter son entreprise. Peser le pour, le contre, anticiper, penser aux alternatives… Souvent difficile de se projeter dans la future vie d’entrepreneur et d’anticiper la multitude de tâches qui nous attendent. Se lancer dans l’entrepreneuriat s’apparente à relever de nombreux challenges.

2- Anticiper et s’adapter

L’anticipation est le maître- mot à toutes les étapes de la vie de l’entreprise. Vous avez toujours des orientations et des idées lors du démarrage, sachez que ces dernières ne seront presque jamais respectées. Il vous faudra sans- cesse vous adapter, changer vos plans et savoir réagir. L’agilité doit- être l’une des qualités des start-ups.

Plus que de l’anticipation, il est nécessaire de préparer un solide business plan en amont du lancement de la start- up, et de tout définir dans le moindre détail. Même si rien ne se passera comme prévu, il faut anticiper les grandes étapes et échéances, les besoins financiers, les potentielles lévées de fonds

3-Savoir s’entourer des bonnes personnes

Vous ne pourrez pas tout faire seul. Rappelez- vous que l’entourage vous permettra de progresser et qu’une équipe complémentaire est souvent la clef du succès. De plus, constituer un « board » de conseillers experts vous permettra également de bénéficier d’une aide précieuse lors de la prise de décisions et dans la définition des orientations stratégiques de la start- up.

4- Apprendre à manager

En parallèle, il est nécessaire d’apprendre à manager. En cas de succès, les premiers recrutements interviendront rapidement.  Il faut favoriser l’échange, le partage des connaissances et d’information. L’équipe doit apprendre à se connaître et chacun doit être en mesure de comprendre ce que font les autres.

5- Comprenez vos clients

Rien ne sert de vendre un service sans avoir compris le besoin des clients/ prospects ciblés. N’oubliez pas de mettre le client au centre de vos attentions. N’hésitez pas à co- développer vos produits avec lui, à l’impliquer dans vos processus. Avoir une réponse à une douleur client vous permettra de multiplier les succès commerciaux.

6- Créer sa startup Fintech

Une fois que vous avez l’idée d’une startup, il vous faut construire ce qu’on appelle un MVP (minimum viable product) rapidement et à moindre coût afin de tester votre marché.

Particeep propose aux fintechs une API et une plateforme clé en main pour leur permettre de lancer en ligne leur produit ou service financier