Définition du crowdfunding,qu’est-ce que c’est ?

Le crowdfunding se développe et fait l’actualité en France comme à l’international, mais qu’est-ce que c’est le crowdfunding ?

Appelé aussi financement par la foule ou encore financement participatif en français, le crowdfunding est l’art de financer un projet via un grand nombre de contributeurs.

Né dans le secteur artistique et culturel, le crowdfunding s’est développé et s’applique désormais au financement des entreprises.

 

Définition des 3 typologies de crowdfunding

  • Première catégorie : le don/ donation-based crowdfunding en anglais. Ce modèle permet à une personne de donner de l’argent à un projet pour aider à sa réalisation. Relativement simple, le don via le financement participatif permet de participer à un projet sans rien attendre en retour. Ce modèle s’applique particulièrement au secteur culturel ou artistique. Enfin, il existe une variante appelée le reward-based crowdfunding. Cette alternative permet d’obtenir une contrepartie à la suite du don réalisé. Ce modèle peut permettre par exemple de pré-acheter un produit et ainsi financer sa production.

L’objectif du financement participatif de don : donner simplement à un projet qui vous tient à coeur, s’impliquer et suivre le projet tout au long de sa durée. Ce modèle est un moyen de financer de belles initiatives.

 

  • Seconde catégorie : le prêt/ lending-based crowdfunding en anglais. Ce modèle permet à des entreprises de se financer en sollicitant une communauté de particuliers. Le concept est simple, l’investisseur place des fonds à un taux défini en choisissant lui même l(es)’entreprise(s) cible. Chaque mois, l’investisseur récupère une partie de son investissement ainsi que les intérêts. On parle également de prêt participatif pour définir ce modèle.

L’objectif du financement participatif de prêt : contribuer au développement de l’économie, soutenir des entreprises en développement et placer son argent en recevant des intérêts fixés au lancement de la campagne.

 

  • Troisième catégorie : le financement en capital/ equity-based crowdfunding (ou encore crowdfunding equity). Comme pour le financement participatif de prêt, ce modèle s’applique au financement des entreprises. Cette fois-ci les particuliers (ou professionnels) qui investissent dans les startups ou PME prennent des parts au capital de ces entreprises ; ils deviennent business-angel.

L’objectif du financement participatif en capital : contribuer au développement de l’économie et investir dans des startups et PME à fort potentiel en croissance. Un investisseurs peut soutenir des entrepreneurs, les aider dans leur développement, tout en visant une plus-value à moyen-terme au moment de la revente des parts et réaliser une défiscalisation via les dispositifs IR-ISF PME.

 

Que ce soit sur le modèle du don, du prêt, ou de l’équity, le crowdfunding est un « renouveau » des systèmes traditionnels de financement. En plein développement, il se positionne en complément des acteurs traditionnels du financement des entreprises (notamment pour le prêt et l’equity). Actuellement contraint par la législation (toujours pour le domaine du prêt ou de l’equity), des lois prévues pour juillet 2014 devraient faire de la France un pays pionnier du crowdfunding.