Opportunités open banking

 

Joko

Cette Fintech française permet de transformer sa carte bancaire en carte de fidélité dans différentes boutiques, ainsi les points se cumulent et sont utilisables dans les magasins partenaires. Par exemple, il est possible de collecter des points chez Celio et de les utiliser chez McDonald’s.

Pour cela, il suffit de connecter sa carte de paiement à l’application (en utilisant vos identifiants bancaires).

Lydia

Lydia est une application de paiement en Peer to Peer. L’utilisateur peut ajouter autant de comptes qu’il le souhaite. Par la suite, il peut effectuer des transferts à d’autres utilisateurs via le numéro de téléphone par exemple. Lydia aide aussi les particuliers à gérer des événements ou cadeaux communs via la création de cagnotte. Point important : dans sa version Premium, Lydia propose de suivre, en instantané, ses dépenses.

Budgea

Budgea est une application mobile permettant d’automatiser la gestion de son budget. L’application peut, notamment, se connecter à tous les comptes bancaires (même si l’utilisateur a des comptes dans plusieurs banques), catégoriser ses dépenses, faire des prévisions de budget ainsi que placer des plafonds selon le type de catégorie de dépenses et alerter l’utilisateur en cas de dépassement.

CDLK Services

CDLK est une Fintech française qui permet aux banques de mieux comprendre les habitudes de consommation de leurs clients. Pour cela, CDLK analyse les données bancaires. Ainsi, l’entreprise permet à ses clients de proposer des suivis de dépenses et des accompagnements plus poussés.

Moneythor

Moneythor est une fintech permettant aux banques de mieux recommander leurs clients. 50 recommandations prêtes à l’utilisation sont disponibles, telle qu’une alerte sms lors que le client final s’approche d’un découvert, ou, s’il voyage beaucoup, lui proposer une assurance adaptée. Pour cela, Moneythor se connecte via API au système d’information de la banque et communique avec le client final via notifications SMS, chatbot, etc.