Les fintech tricolores ont connu plusieurs bouleversements en 2019. Le montant des levées de fonds a atteint près de 700 millions d’euros, soit une hausse de 60% par rapport à 2018, selon le nouvel Observatoire de la Fintech. Découvrez plus de changements du secteur dans cet article concocté par notre équipe.

Fintech en 2019 : réglementations

L’année 2019 a marqué la promulgation de plusieurs réglementations. Dans un premier temps, la loi PACTE apportant des modifications majeures à l’assurance vie et à l’épargne. Cette loi n’a eu que de très faibles conséquences sur les fintech qui ont du adapter certains de leurs processus. La modification de la loi portant sur l’auto-régulation du courtage sera mise en application en 2020.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le contenu de la loi PACTE, consultez notre article détaillé sur ce sujet.

L’enjeu légal le plus important de l’année, dans le monde bancaire, était en septembre : la mise en application de la deuxième Directive sur les Services de Paiement (DSP2) apportant une refonte profonde du système bancaire. La DSP2 est source d’opportunités et d’innovations pour l’industrie bancaire via l’utilisation d’APIs standardisées pour l’ensemble des banques. Cependant, quelques jours avant le 14 septembre 2019, date d’entrée en vigueur de cette directive européenne, le législateur européen a accordé de nouveaux délais pour le plan de migration. Quelques chiffres, durant la phase de test officielle, seulement 8% des banques disposaient d’APIs entièrement conformes. En France, la nouvelle date d’entrée en vigueur se situe fin 2020.

Si vous ne savez toujours pas comment fonctionne cette régulation, consultez notre guide Open Banking complet.

Concernant les assurances, notamment l’assurance emprunteur, il faut noter l’entrée en vigueur de la loi Sapin 2. Cette dernière autorise le souscripteur, à chaque date d’anniversaire du contrat d’un prêt immobilier, à résilier son assurance emprunteur permettant ainsi la négociation de son taux d’assurance.

Fintech en 2019 : plus d’innovation bancaire

Au début de l’année 2019, les délais des virements bancaires étaient longs, plus de 24 heures. Maintenant, certaines banques proposent des virements instantanés, un service qui est généralement payant. Actuellement, seules les néo-banques proposent le virement instantané gratuitement, les banques traditionnelles le proposant applique une tarification moyenne de 1€ par virement.

Ce nouveau mode de paiement est en train de se démocratiser et deviendra plus populaire en 2020. Cette innovation permet de réaliser un transfert d’argent plafonné à 15 000€ (500€ pour certaines banques durant les phases de test) en moins de 20 secondes. Cette innovation est cruciale pour les banques traditionnelles afin de rester dans la course aux services pour les consommateurs face à des fintech telle que Paypal.

Fintech en 2019 : innovation en assurance

Du côté relation client, l’utilisation de chat-bots s’est amplifiée. Cependant, ces derniers, sont généralement utilisés dans un cas d’usage précis : communiquer des informations sur l’état d’un dossier. Les chats-bots permettent des réponses précises et immédiates mais, les compagnies d’assurance constatent que les assurés préfèrent un contact humain avec un conseiller.

Sur le sujet des innovations en banque et en assurance en 2019, nous avons organisé une matinale avec plus de 20 experts reconnus et 7 tables-rondes et keynotes. Découvrez le compte-rendu ainsi que les vidéos de cette édition du Particeep Digital Tour par ici : lien de l’événement.

Particeep démocratise l’accès en ligne aux produits financiers

Particeep est une fintech qui fournit aux banques, aux sociétés de gestion, aux assureurs et à leurs distributeurs une technologie en mode API pour commercialiser en ligne leurs produits et services financiers. Elle propose, en plus de son API qui intègre des micro-services bancaires et d’assurances prêts à l’emploi, des plateformes en marque blanche pour industrialiser la distribution en ligne de produits bancaires, d’assurances et de placement.

Pour en savoir plus, contactez notre équipe commerciale, elle se fera une joie de vous présenter les solutions de vente de services d’assurance en ligne !