2019 est une année de modernité en termes de prestations et services dans le secteur bancaire ainsi que celui des assurances. Tour d’horizon de certains changements avec Particeep !

Quelles exigences réglementaires pour 2019 ?

L’année 2018 s’est soldée par une note moyenne des avancées dans le secteur bancaire et assuranciel. Par conséquent, certaines règles vont devoir faire leurs apparitions en 2019 pour tenter de pallier aux erreurs de l’année précédente, et cela surtout dans le secteur bancaire.

Pour offrir une meilleure transparence tarifaire, un plafond pour la tarification des frais bancaires concernant des clients qui bénéficient d’une offre spécifique du fait de leur situation financière certains changements ont été décidés par les acteurs majeurs du secteur bancaire. Cela est possible, car lors d’une réunion à l’Élysée, une promesse de gel a été formulée cette année en vue d’une stagnation de la tarification bancaire.

Pour faciliter l’accès à la connaissance des tarifs aux consommateurs, l’élaboration et l’accessibilité à la clientèle d’une fiche d’information sur une grille tarifaire sont nécessaires. En effet, la banque centrale européenne (BCE) en a fait une exigence majeure pour un accompagnement de sa part, dès le 31 juillet 2019, des établissements bancaires et services de paiement devront s’y conformer.

Une innovation dans le secteur bancaire

En ce qui concerne le secteur bancaire, la principale innovation en 2019 sera la mise en place des virements bancaires instantanés. La BCE a développé une technologie dénommée TIPS qui permet de parvenir à ce résultat, désormais en faisant partie du circuit de la BCE les institutions bancaires pourront en profiter.

En effet, tous les jours de la semaine et 24 heures sur 24, il sera possible pour ces banques de réaliser sans problèmes des virements bancaires extrêmement rapides en à peine 10 secondes. Ce laps de temps suffira pour désormais faire des transactions éclaires, fiables et sécurisées. L’objectif d’une telle innovation bancaire est de permettre aux banques de rester en course et en bonne place sur le marché des services bancaires.

En effet, les fintechs, ces petites start-ups avec des services innovants sont de plus en plus dynamiques sur le marché et les banques classiques se doivent donc de tout faire pour rester à la hauteur.

Les innovations dans le secteur des assurances

En ce qui concerne les assurances, plusieurs innovations sont à attendre, elles vont des taxes d’habitation aux assurances santé en passant par l’assurance auto.

Pour l’assurance habitation en 2019, sauf exonération totale, cette taxe sera réduite de 65 % pour ceux dont le revenu fiscal atteint les 27 000 £ par personne. Pour ce qui est de l’assurance emprunt, la loi Sapin 2 entre pleinement en vigueur par conséquent, à chaque date d’anniversaire du contrat de prêt immobilier, les souscripteurs pourront le résilier.

Pour l’assurance santé, l’innovation tient du fait que désormais la téléconsultation et la téléexpertise seront prises en charge par l’assurance maladie. L’entrée en vigueur du reste à charge zéro n’est pas en reste, les personnes bénéficiant d’une complémentaire santé pourront se voir rembourser intégralement certains soins optiques, auditifs et dentaires.

Pour ce qui est de l’assurance auto, l’importante contestation des gilets jaunes a permis le doublement de la prime à la conversion.

Particeep vous aide à exposer et à vendre en ligne vos produits bancaires et assurancielles

Afin d’industrialiser la vente en ligne de produits bancaires et assuranciels, Particeep a développé la solution Plug. Le but est de permettre de proposer grâce à un simple Widget à intégrer vos produits à l’achat en direct ou par le biais de vos distributeurs (courtiers par exemple.)

Pour en savoir plus, contactez notre équipe commerciale, elle se fera une joie de vous présenter les solutions de vente d’assurance en ligne !